Cérémonie mémorielle sur le statut des pupilles de la Nation à Paris et à Marseille

Environ 200 pupilles ont été invités par le Président de la République à assister aux cérémonies du 11 novembre à Paris.

Le 11 novembre au matin nous avons rejoint une tribune érigée près de l’Arc de Triomphe pour les Pupilles de la Nation. A l’issue de la cérémonie  M. MACRON est venu à notre rencontre, serrant les mains tendues.

Nous nous sommes rendus ensuite au palais de l’Élysée où le Président nous a tenu un discourt. Voici quelques extraits:

«J’arbore avec beaucoup de fierté ce bleuet, symbole de la solidarité de la nation avec ses pupilles»,  «Je veux rendre hommage à ceux qui sont morts, à ceux dont vous avez les noms gravés au cœur», a-t-il déclaré.  Il ajoutait : « Être Pupille de la Nation n’efface ni le deuil, ni la douleur ». Puis : « Vous êtes ici chez vous! »

Emmanuel MACRON a par ailleurs annoncé que les pupilles allaient pouvoir lui faire des propositions pour le «timbre du quinquennat» 

Dès son discourt terminé, M.MACRON s’est prêté aux questions de chacun; il est resté trois heures aux côtés des Pupilles . En compagnie de notre président André LECOQ, je l’ai entretenu sur l’insupportable discrimination dont une partie des Pupilles de la Nation sont victimes. Je lui ai remis un argumentaire. Je suis allé au devant de la Ministre des  Armées, je lui ai exposé notre inacceptable situation, en la priant de bien vouloir nous recevoir.

Je suis allé à la rencontre de Mme Macron, elle fut très étonnée devant l’ostracisme dont nous sommes les victimes.

………………………………………………………………………………………………………………………….

Dans le cadre du Centenaire de la création du statut de pupille de la Nation, l’ONACVG des Bouches-du-Rhône a souhaité mettre à l’honneur ses ressortissants à l’occasion de la 4ème Journée de Solidarité du Monde Combattant qui s’est déroulée le 21 novembre 2017 à la Maison du Combattant de Marseille.

En début de matinée, les autorités civiles et militaires ont été accueillies dans le hall de la Maison du Combattant où l’exposition présentant les ressortissants de l’ONACVG et intitulée « 100 ans au service des anciens combattants et victimes de guerre » était présentée.

 

  Les autorités inaugurant l’exposition sur les ressortissants de l’ONAC-VG

Lors de leurs prises de paroles introduisant la journée, Monsieur André MALRAIT adjoint au Maire de Marseille, délégué aux monuments et patrimoine historiques, affaires militaires et anciens combattants, Monsieur Jean-Pierre BOUVET, vice-président du conseil départemental des Bouches-du-Rhône délégué aux anciens combattants, et le général de division Marc DEMIER, gouverneur militaire de Marseille et officier général de la zone de défense et de sécurité Sud, ont tous rappelé le devoir de la Nation, toujours d’actualité, d’accompagner les familles des soldats blessés, des « morts pour la France », des victimes de guerre mais aussi d’actes de terrorisme.

Après la diffusion, très appréciée, du Clip sur les pupilles de la Nation réalisé par l’ECPAD, Hervé GOURIO, directeur du service des Bouches-du-Rhône, a rappelé l’historique de l’ONACVG, né au cœur de la Grande Guerre, ainsi que ses trois grandes missions que sont la Reconnaissance et la Réparation, la Solidarité, et la Mémoire.

Annabel LIBEROLLE, assistante sociale, et Brigitte CHATAING, responsable de la Solidarité, ont ensuite présenté la procédure d’adoption, les droits et avantages liés à la qualité de pupille, ainsi que les missions de l’Office en faveur des pupilles de la Nation, en insistant sur l’accompagnement proposé, tout au long de leur vie.

Témoignages des pupilles de la Nation, ressortissants du service de l’ONAC-VG des Bouches-du-Rhône

Intervention de Michel SARLANDIE sur la situation des Pupilles exclus d’une juste reconnaissance de la souffrance endurée

Les Pupilles étaient ensuite invités au service départemental pour partager un moment de convivialité et d’échange avec le personnel de l’ONACVG autour d’un buffet déjeunatoire.

Cette journée, placée sous le signe de la Mémoire et de la Solidarité, a permis aux Pupille des Bouches du Rhône de pouvoir partager leur expérience.

ARTICLE DE LA PROVENCE

Suite à notre rencontre avec le Sénateur Vallini, il nous soutient merci et bravo de la part des Pupilles.

 

Laisser un commentaire