INVITES A PARIS POUR LE CENTENAIRE DE LEUR STATUT, LES PUPILLES DE LA NATION ONT RENCONTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le vendredi 10 Novembre 2017, deux cents Pupilles de la Nation et parmi eux des adhérentsde l’ ANPNOGD venant de plusieurs départements, ainsi que leurs accompagnants, se sont rendus à l’invitation de l’Office National des Anciens combattants et Victimes de guerre, à un colloque dans l’amphithéâtre de l’Ecole Militaire à Paris.
Accueillis par la Directrice Générale de l’ONACVG, Madame Rose-Marie ANTOINE, ont assisté à la diffusion du film créé par l’ONACVG à l’occasion du Centenaire du statut des Pupilles de la Nation.
Après deux témoignages de Pupilles, des échanges ont eu lieu entre les intervenants et les participants. Ces échanges nous ont quelque peu laissés sur notre faim, car l’organisation étant pré-établie, nous n ‘avons pas pu nous exprimer comme nous l’ espérions.
L’après-midi a été clos par un buffet.
Des insignes et des médailles-souvenirs ont été remis aux Pupilles.

Le Samedi 11 Novembre 2017 nous assistions à la cérémonie à l’Arc de Triomphe à Paris.
Groupés dans une tribune qui nous était réservée tout près du monument, nous n’avons rien manqué du déroulement de cet événement.
A la fin de la cérémonie, après avoir salué les nombreux porte-drapeaux et les Anciens Combattants, le Président de la République s’est dirigé vers nous pour nous dire qu »il nous attendait à l’Elysée où nous parlerions au chaud »
Cinq bus nous attendaient et, précédés par des policiers motorisés, nous sommes arrivés à l’Elysée où l’accueil du Président de la République accompagnée de Madame MACRON a
été très chaleureux.
« Vous êtes ici chez vous » C’est par ces mots que le Président a commencé son allocution.
Chacun a pu ensuite l’aborder facilement.
Le Président André LECOQ, le 1er Vice-Président Michel SARLANDIE, et moi-même, nous
nous sommes entretenus avec lui au sujet de la discrimination qui nous touche.
Le Président de la République et Madame MACRON ont été surpris. Il s’agissait manifestement pour eux d’une découverte.
Je lui ai remis les témoignages que des Pupilles ont bien voulu me confier.
Un buffet a été servi après ces instants mémorables.
Cette rencontre avec le Chef de l’Etat nous permet d’envisager un espoir pour notre dossier.

Françoise MAZET
Secrétaire Nationale

Une réflexion au sujet de « INVITES A PARIS POUR LE CENTENAIRE DE LEUR STATUT, LES PUPILLES DE LA NATION ONT RENCONTRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE »

  1. Merci Françoise pour ton exposé de votre participation à cette invitation du 11 novembre à l’Elysée!
    Vous avez interpelé le Président de la République M. Macron et son épouse au sujet des Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre, ce qui aura éclairé le Président au sujet des « Anciens » Pupilles puisque tu dis qu’ils ont été surpris tous les deux… Je suis heureuse que vous ayez tous pu parler de nous directement au Président de la République, car jusqu’à présent tous nos courriers nous ne savions pas si ils avaient été lus par lui-même, apparemment non…d’où la découverte que nous existons ! Plus personne ne pourra dire  » Ah, je ne savais pas  » ! Voilà une bonne chose et souhaitons maintenant que cela se traduise par une avancée conséquente de notre dossier!
    Merci à tous .

Laisser un commentaire