Ma vérité par Pierre Baubonne

Ci-joint un article paru au journal  ce matin (La Haute Marne) qui a attiré mon attention.
Si seulement nous étions reconnus au moins de la même valeur par notre chère Patrie La France.

Anciens Combattants Pupilles de la Nation, Orphelins de Guerre
Ils ont fait la guerre Nos chers disparus aussi
ILs ont retrouvé la liberté dès la fin des hostilités Nos parents ont été fait prisonniers et en sont morts;ou morts au combat ou assassinés
Ils sont revenus Nos parents  ont été prisonniers  dans des conditions bien souvent inhumaines et en sont revenus en cercueuil  ou pour mourir peu après.
Ils ont reçu tous les honneurs Nos parents ont été privés de revoir leur famille
Ils ont pu faire des Associations pour défendre leurs droits Nous, nos chers disparus nous ont laissé comme héritage  la misère.
Ils ont retrouvé et agrandi leur famille dans la joie Nous, le parent survivant a du se priver pour nous donner un bout de pain quotidien
Ils ont pu faire faire des études à leurs enfants Nous, nous avons du travailler de suite pour apporter au foyer un peu d’aisance
Ils ont continuellement de nouvelles reconnaissances de nos Gouvernants Nous, Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre » nous  n’avons que l’oubli et les yeux pour pleurer. Notre quoditien va de reniements en insultes (la glorieuse malchance des armes) depuis 13 ans.
Ils ont toute la fierté de présenter leur drapeaux devant les monuments aux morts Nous, nous avons que nos glorieux noms gravés dans le froid de la pierre pour l’éternité.

Quelle honte pour nous d’être les enfants glorieusement prénommés  » Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre et du Devoir »  nos chers disparus qui ont laissé leur sang et leur vie pour la Patrie, pour que les générations  futures puissent jouir de la  liberté  grâce au sacrifice de nos parents « Morts pour la France « , et dont on oublie bien souvent d’où vient cette chance.

Pierre BAUBONNE
Trésorier de ANPNOGD-52, délégation de la Haute Marne

Cliquez sur l’image

Laisser un commentaire